A propos de Drogues et Société

L’association Drogues et Société est née en 1985 d’une initiative de la ville de Créteil, à laquelle se sont associées au fil des années les villes de Maisons-Alfort, Bonneuil-sur-Marne, puis Alfortville et Limeil-Brévannes, dans le cadre de la Communauté d’agglomération Plaine centrale du Val-de-Marne, faisant partie, depuis début 2016, de Grand Paris Sud Est Avenir.


Les collaborations engagées avec ces communes ont déterminé une inscription forte de nos services au plan local et la nécessité de considérer l’importante complexité du phénomène drogues, le contexte dans lequel il s’inscrit et son impact. Et ce, tant pour les usagers, leur entourage, les habitants que pour les professionnels et autres acteurs sociaux.

Ainsi, les dimensions de précarité, d’exclusion sociale auxquelles ce phénomène peut être associé, la peur et le sentiment d’isolement qu’il peut générer pour l‘entourage, le sentiment d’impuissance auquel sont confrontés les intervenants de proximité ont impliqué pour notre équipe de construire différentes réponses, au-delà de celles plus spécifiquement destinées à la prise en charge de l’individu.

Les stratégies mises en œuvre ont été déterminées par la nécessaire adaptation à la réalité du terrain, où la complexité des problèmes liés aux drogues devait être affrontée. Il s’agissait de parvenir à la construction de réponses concertées pour une meilleure socialisation de ces problèmes, afin de réduire l’exclusion dont étaient victimes les individus dépendants ou usagers de drogues, et de pouvoir ainsi mieux les accompagner.

Depuis 1995, Drogues et Société développe un projet pour la formation et l’accès à l’emploi de publics toxicodépendants, en lien à différents partenaires, dont notamment le Conseil Départemental du Val-de-Marne et le Fonds Social Européen.

Bureau

Présidente
Daniela Cesoni, Psychologue

 

Vice-Président et Trésorier
Jean-Yves Mariller, Commissaire aux Comptes

 

Secrétaire
Brigitte Jeanvoine, Médecin

Equipe

Frédéric Menneret, Directeur

Marielle Barbaut, pharmacienne
Faouzi Bertrand, chef du service Unité socio-éducative
Liliane Blaise, agent technique
Floriane Cadrot, éducatrice spécialisée
Damien Carmona, médecin addictologue
Lauren Durel, éducatrice spécialisée
Lisiane Froment, comptable
Ludovic Grellier, infirmier de prévention
Philippe Lagomanzini, chargé de mission
Sandra Melisse, psychologue clinicienne
Olga Pierreux, infirmière
Noémie Renard, infirmière
Yasmina Tlili, éducatrice spécialisée

« Un travail centré sur l’unicité de chaque histoire n’est plus suffisant. Il faut construire une sorte d’histoire collective qui offre à tous la possibilité de se regrouper pour améliorer leur propre vie. »

Maria-Grazia Giannichedda

« L’abandon des populations est aussi le fruit du cloisonnement des compétences et des institutions. »

Rocco Canosa